> Zoom sur le CBG

Zoom sur le CBG

CBG by the cbd france pour the cbdhouse

Sommaire

Après le grand succès du CBD ou cannabidiol, de plus en plus de consommateurs s’intéressent aujourd’hui à une autre variante du cannabinoïde : le CBG. Avec les résultats des recherches et analyses réalisées sur cette substance, il ne tardera certainement pas à se faire une clientèle exponentielle. Trouvez dans cet article les bons à savoir sur le CBG.

Le CBG : Qu’est-ce que c’est ?

Le cannabigérol, largement connu sous son nom abrégé de CBG, compte parmi les composants chimiques qui se retrouvent dans le chanvre. Pour être plus précis, ce cannabinoïde provient du CBGA, la version acide du cannabigérol

Par ailleurs, le CBG existe en petite quantité dans le cannabis récolté (moins de 1%). Ce taux très faible s’explique par le fait que le CBG se transforme progressivement en THC et en CBD au fur et à mesure que la plante se développe. C’est au moment de la floraison que le taux de CBG dans le cannabis est à son maximum. 

L’avancée des recherches sur le Cannabigérol 

Aujourd’hui, les recherches sur le cannabigérol n’en sont qu’à leur début. En effet, les travaux d’analyses sur le sujet sont encore très peu nombreux vu que la grande majorité des études existantes est axée sur le THC et le CBD. Toutefois, on peut tirer des études précliniques déjà existantes, quelques points essentiels sur le CBG. 

Selon un compte-rendu publié en 2008, le cannabigérol aurait des propriétés analgésiques supérieures à celles du THC. Il aiderait à soulager les douleurs qui résistent aux traitements classiques. 

Plus tard, en 2013, une étude a montré le potentiel du CBG dans le soulagement de personnes atteintes du syndrome du côlon irritable. Une étude israélienne a également récemment mis en avant le fait que le CBG aurait potentiellement pour effet de ralentir la progression de cellules cancéreuses du côlon. 

En 2015, des chercheurs ont procédé à l’analyse des effets du CBG sur des souris auxquelles on a inoculé la maladie de Huntington. Selon les résultats publiés, le cannabigérol aiderait à soulager les symptômes de cette pathologie. Des effets globaux du CBG sur les maladies neurodégénératives comme le Parkinson ou l’Alzheimer ont également été abordés. 

Quels sont ses effets sur notre corps ?

Une fois ingéré, le CBG passe par la circulation sanguine pour interagir avec les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde de l’organisme. Ce sont ces récepteurs qui sont responsables de certains processus organiques et hormonaux comme l’humeur, l’appétit, la réponse à la douleur et aux processus inflammatoires ou encore le métabolisme. 

C’est ainsi que l’on peut dire qu’à l’instar du CBD, le CBG aurait comme effet sur le corps :

  • La stimulation de l’appétit : le CBG peut être un précieux allié pour les patients sous traitement de cancer, de VIH ou encore d’autres maladies inhibitrices de la faim. 
  • La réduction du stress et de l’anxiété : le CBG empêcherait le développement du neurotransmetteur GABA qui est directement relié au sentiment de calme, de relaxation et de paix.
  • La protection contre le vieillissement cellulaire : il a été aussi démontré que le CBG présenterait des propriétés neuro-protectrices. Il constitue un véritable espoir pour les patients qui souffrent d’Alzheimer, de Parkinson et autres troubles causés par le vieillissement cellulaire. 
  • Le soulagement des douleurs et inflammations : le CBG serait un analgésique encore plus efficace et plus puissant que le cannabidiol. Il permet d’atténuer toutes sortes de douleurs ainsi que de nombreuses maladies inflammatoires. 

Le CBG ou cannabigérol pourrait également avoir des effets bénéfiques sur les infections diverses de l’épiderme et sur les différents types de glaucome. Certaines études ont également montré le potentiel de cette substance dans le soutien des personnes atteintes de cancers. Par contre, le CBG n’entraine pas d’effets psychotropes, à l’opposé du THC. De ce fait, il n’entre pas dans la catégorie des stupéfiants

Quelles sont ses utilisations et quelles sont les personnes concernées ?

Les produits CBG peuvent être utilisés de mille et une manières selon la forme du produit choisi et les préférences de chaque consommateur. Parmi les modes d’administration, il y a :

  • La prise de CBG par voie sublinguale : la majorité des consommateurs optent pour ce mode d’administration du CBG. Il consiste à placer quelques gouttes d’huile de CBG sous la langue pour ressentir les effets en seulement quelques minutes. 
  • La prise de CBG par vaporisation : la vaporisation de fleurs de CBG nécessite l’utilisation d’un appareil spécialement dédié à cet effet. Cette méthode d’administration de cannabigérol permet de profiter des effets de la substance tout en réduisant les risques d’effets secondaires dangereux de la combustion. 
  • La prise de CBG par ingestion : vous pouvez également prendre du cannabigérol en avalant une gélule de CBG. Les effets prennent généralement un peu de temps pour agir, mais les effets sont ressentis sur une durée plus longue (plusieurs heures). 

On peut dire que le CBG concerne tous les consommateurs qui souhaitent profiter des bienfaits de ce cannabinoïde. Sauf exception pour les femmes enceintes et allaitantes.

Actuellement, cette substance extraite du cannabis va être expérimentée chez des patients qui souffrent de maladies résistantes aux traitements. C’est également le cas des personnes sujettes à des douleurs musculaires incontrôlées relatives à la sclérose en plaques. Si vous avez des contractions douloureuses liées à d’autres pathologies du système nerveux central ou encore pour les soins palliatifs, ce dispositif est très efficace. 

Pour conclure, les célèbres THC et CBD légal ne sont pas les seuls composants chimiques extraits du cannabis. Il en existe beaucoup d’autres, dont le CBG ou Cannabigérol. Bien que les études sur ce dernier soient encore peu nombreuses, celles qui sont existantes ont déjà permis d’affirmer que la consommation de ce cannabinoïde apporterait de nombreux bienfaits sur la santé et le bien-être. Bien évidemment, les propriétés thérapeutiques du CBG sont encore à étudier. Toutefois, vous pouvez déjà trouver de nombreuses boutiques de CBD qui proposent des produits dérivés du cannabigérol sur le marché si vous souhaitez en profiter. 

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !