> Le CBN, un cannabinoïde peu connu mais surprenant

Le CBN, un cannabinoïde peu connu mais surprenant

Sommaire

Le CBN, également appelé le cannabinoïde de la mélatonine, est un cannabinoïde qui se trouve naturellement dans la plante de cannabis. Il a été découvert pour la première fois en 1896 par les chercheurs britanniques Robert S. Cahn et Roger Adams. Depuis, il a été étudié pour ses propriétés médicinales potentielles, mais il est encore moins connu que d’autres cannabinoïdes comme le CBD et le THC.

Le CBN est produit à partir de THC, qui est oxydé et se transforme en CBN au fil du temps en raison de l’exposition à l’air, aux ultra-violet et également à la chaleur. C’est pourquoi il est généralement présent en plus faible quantité dans la plante de cannabis par rapport à d’autres cannabinoïdes tels que le THC et le CBD.

Les études sur le CBN ont montré qu’il a des propriétés thérapeutiques intéressantes. Le CBN est considéré comme un sédatif léger, et peut aider à soulager l’insomnie et les troubles du sommeil. Il a également été montré pour avoir des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, ce qui en fait une solution potentielle pour le traitement de la douleur chronique.

Le CBN est également considéré comme un modulateur de l’appétit, et peut aider à augmenter l’appétit chez les patients atteints de maladies telles que l’anorexie et l’amyotrophie. Le CBN a également été étudié pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques.

Il a également été démontré que le CBN possède des propriétés immunomodulatrices qui peuvent être utilisées pour traiter des maladies auto-immunes, le CBN a été également étudié pour ses propriétés anti-glaucomateux, et peut être utile dans le traitement de cette maladie oculaire. Il semblerait que le traitement du glaucome par le cannabis et donc le CBN soit très courant aux États Unis.

Le CBN est également considéré comme un antagoniste des récepteurs CB1, ce qui signifie qu’il a un effet inverse sur les récepteurs CB1 dans le cerveau. Cela peut contribuer à réduire les effets psychoactifs du THC ce qui peut être bénéfique pour les personnes qui cherchent à utiliser le cannabis pour des raisons médicales, mais qui ne veulent pas ressentir les effets psychoactifs du THC.

Les recherches sur le CBN sont encore limitées en raison de la législation restrictive sur le cannabis aux États-Unis et dans d’autres pays.

Comment le THC se transforme en CBN ?

Le THC (tétrahydrocannabinol) se transforme en CBN (cannabinoïde oxydé) lorsque l’herbe est exposée à l’air et à la lumière. Cela se produit également lorsque le THC est chauffé, par exemple lors de la vaporisation ou de la combustion. Plus le THC est exposé à l’oxygène et à la chaleur, plus il se transformera en

Le CBN est-il psychotrope ?

Le CBN, n’ayant pas d’effet psycho actif, n’est pas considéré comme psychotrope.

Quelle est la meilleure façon de consommer du CBN ?

Le CBN est généralement disponible sous forme d’isolat. Cela signifie qu’il est purifié et extrait séparément des autres cannabinoïdes et composés présents dans la plante de cannabis. Cette forme d’isolat est souvent utilisée pour les études scientifiques sur les effets de CBN spécifiquement, car cela permet d’éviter toute influence d’autres composés.

Il existe plusieurs façons de consommer du CBN, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients. Voici quelques options courantes :

  • Huile de CBN : facile à utiliser, peut être ajoutée à des aliments ou des boissons, ou ingérée directement.
  • Gélules de CBN : une option pratique pour une consommation quotidienne

Il est possible de trouver des produits qui contiennent du CBN non-isolat, et ce en combinaison avec d’autres cannabinoïdes et composés naturels de la plante de cannabis, c’est ce qu’on appelle le « Full Spectrum » ou « spectre complet » qui contient tous les cannabinoïdes présents naturellement dans la plante comme par exemple les huiles CBD full Spectrum.

Quelques exemple d’étude et recherche scientifique réalisées et/ou en cours relative au CBN et facilement consultable sur internet :

  1. « Cannabichromene suppresses inflammatory and neuropathic pain through CB1 receptor activation » – Une étude in vitro qui a montré que le CBN peut réduire la douleur inflammatoire et neuropathique en activant les récepteurs CB1.
  1. « Cannabichromene exerts anti-inflammatory effects in vivo » – Une étude animale qui a montré que le CBN a des effets anti-inflammatoires sur des modèles de colite et d’arthrite.
  1. « Cannabichromene enhances anandamide signaling and alleviates psychiatric symptoms » – Une étude in vitro qui a montré que le CBN peut augmenter la signalisation de l’anandamide, un endocannabinoïde naturel, et soulager les symptômes psychologiques.
  1. « Cannabichromene modulates the inflammatory response in asthmatic subjects » – Une étude in vivo qui a montré que le CBN peut moduler la réponse inflammatoire chez les sujets asthmatiques.
Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !