Les applications Novel Food suspendues par l’Europe.

Une décision qui fait suite à une conclusion préliminaire

La Commission Européenne a donc décidé de suspendre les demandes d’applications Novel Food pour le CBD naturel. En effet, pour la commission, « les extraits des sommités fleuries du chanvre devraient être considérées comme un médicament au sens de la Convention unique des Nations Unies sur les stupéfiants de 1961 ».

Si la décision venait à être confirmée, il s’agirait alors d’un véritable coup de massue sur tout le secteur qui « priverait les agriculteurs d’une culture de rotation à faible entretien et rentable avec le potentiel d’apporter des avantages environnementaux » pour l’EIHA déclaré dans un communiqué.

Les règles de l’Union Européenne sont claires, tout produit qui n’a pas d’historique significatif de consommation dans l’Union avant le 15 Mai 1997 doit faire faire l’objet d’une évaluation préalable avant la mise en marché. Vu que le CBD est un produit récent, ce processus à maintenant été court-circuité en raison de la récente décision de la Commission Européenne.

La solution qui apparaît alors est le CBD synthétique, non extrait de la plante. Certaines demandes ont déjà été transmises à l’Autorité Européenne de sécurité des aliments pour évaluation des risques.

L’EIHA prévient « autoriser des extraits synthétiques, mais pas naturels, est absurde d’un point de vue scientifique et environnemental ». Par ailleurs, la fédération affirme en même temps que l’utilisation de CBD synthétique « privera les agriculteurs et les exploitants du secteur alimentaire d’une opportunité de marché qui ne manquera pas de générer des revenus importants en ces temps de crise ».

Le CBD n’a donc pas fini de nous faire parler.

Source : newsweed.fr

+ d’info ICI

Partagez cette article »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email