Consommer du cannabis après le travail n’affecte pas la productivité

Des résultats qui proviennent d’une étude récente

Si les musiciens et les artistes consomment du cannabis pour accroître leur créativité, qu’en est-il pour les employés plus conventionnels ?

Une étude récente a affirmé que l’utilisation du médicament après le travail n’affecterait en rien la productivité et la performance le lendemain. Pour avoir ce résultat, les scientifiques ont exploré comment le cannabis affectait la capacité des personnes à accomplir des tâches et ainsi répondre à leurs exigences de travail, tout en regardant le comportement envers leurs collègues. Si l’étude affirme qu’après le travail la prise de cannabis est positive, les scientifiques ont remarqué qu’une consommation avant et pendant le travail détériorait leur capacité à effectuer des tâches, et à réduire leur concentration. 

Le cannabis au travail donc, ce n’est pas une recommandation !

Un remplacement de l’alcool ?

L’étude ne fournit pas la quantité exacte de cannabis consommé par les participants, par conséquent nous savons peu de choses sur le point où le cannabis commence à affecter négativement la performance au travail.

Les recherches sur l’alcool sont, quant à elles, plus approfondies, et nous savons qu’une consommation d’alcool après le travail et en particulier une forte consommation, affecte négativement le travail. En effet, les scientifiques ont remarqué une productivité réduite, un niveau d’absentéisme plus élevé mais aussi un comportement inapproprié avec les collègues de travail.

Attention, l’étude affirmant que le cannabis est bénéfique après le travail sans affecter les tâches du lendemain manque clairement d’informations. En effet,les personnes qui consomment du cannabis sont susceptibles de consommer également ou d’avoir des antécédents de consommation d’autres substances, telles que l’alcool.

Par conséquent, il est donc difficile, voire impossible dans certains cas, de déterminer quelle substance associée a un effet sur les performances.

Dans tous les cas, la consommation de cannabis n’est pas nouvelle, et on estime que 20% des Américains en ont déjà consommé, tandis qu’en Europe, le cannabis reste la drogue la plus populaire après l’alcool, qu’elle soit légale ou non.

Affaire à suivre donc.

Source : hexagonevert.fr

+ d’info ICI

Partagez cette article »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email