Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Service Clients du lundi au samedi de 10h à 19h au +33.9.71.23.28.13

> Culture, pays, origine : l’histoire du CBD

Culture, pays, origine : l’histoire du CBD

Sommaire

Retraçons le parcours historique du CBD

Des décennies de proscription du cannabis peuvent laisser penser que tous les bienfaits thérapeutiques du cannabidiol (CBD) que nous connaissons aujourd’hui n’ont été découverts que relativement récemment. Le cannabis est en réalité utilisé à des fins médicinales depuis des siècles. C’est la découverte de la molécule isolée du CBD lui-même qui est plus récente car dans le passé, il était impossible de dissocier les différents composants du cannabis pour savoir quelles substances s’y trouvaient et lesquelles étaient plus vertueuses que d’autres. Dans l’Histoire il a été documenté que la plante a été utilisée pour guérir des maux et des maladies dès environ 2737 avant J.C.. En fait, l’empereur chinois Sheng Nung buvait des infusions de thé au cannabis pour soulager divers problèmes, tels que la malaria, les rhumatismes, la goutte…Certains chercheurs pensent notamment que la reine Victoria (dont le règne a duré jusqu’en 1901) utilisait le “CBD” pour soulager les crampes menstruelles.  

En bref, le cannabis a été utilisé à des fins récréatives mais aussi thérapeutiques tout au long de l’histoire. Ce n’est que lors de l’essor de la médecine moderne que cette plante a longtemps été mise au placard en raison de l’absence de preuves scientifiques. Ce n’est que plus tard qu’il a été progressivement pris en considération par les scientifiques et les médecins. La découverte des cannabinoïdes, molécules présentes dans les Cannabaceae, n’ont eu lieu qu’au début du XX siècle. Le THC et le CBD sont les deux cannabinoïdes qui ont directement motivé le plus de recherches.

L’isolation du cannabidiol et d’autres cannabinoïdes

Le CBD aurait été extrait pour la première fois de la plante de chanvre vers 1940. C’est un groupe de chercheurs de l’université de l’Illinois qui a réussi à isoler la molécule. À l’époque, l’isolation de cette molécule n’avait abouti à aucune recherche pour en comprendre l’utilité et un statut de molécule nocive et néfaste pour l’Homme lui a été immédiatement attribué. Ce n’est que plus tard, qu’un chercheur israélien, Raphaël Mechoulam, a démontré ses bienfaits sur certaines maladies. Ses travaux ont remis en question l’image néfaste du cannabis et ont permis de réfléchir à l’utilisation des molécules de cannabis (CBD, THC) en pharmacologie.
Depuis des années, de nombreuses études cliniques ont été menées pour mettre en évidence les effets du cannabidiol sur la santé. Les premières études ont montré ses effets positifs sur l’anxiété. Puis, dans les années 1970, on a découvert qu’elle avait des effets bénéfiques sur les nausées et la douleur. Enfin, à la fin des années 1990, les chercheurs ont découvert qu’il réduisait la dégénérescence des neurones, ce qui pourrait être utile dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer. 

Le cannabis médical

Certains États américains (Alaska, Oregon, Washington) ont ensuite décidé de légaliser le cannabis (CBD et THC) à des fins médicales. Cela a permis la mise sur le marché de médicaments tels que le Sativex, contenant le même dosage de THC et de CBD. En effet, l’association de ces deux molécules permet de multiplier leurs bénéfices et de ne pas créer de dépendance chez le patient. Ce médicament est particulièrement indiqué dans le traitement des douleurs neuropathiques.

À compter des années 2000, le scepticisme dominant de la population américaine et des autres pays à l’égard des bienfaits thérapeutiques du CBD et du cannabis en général a commencé à s’estomper. Cela est dû en partie à un phénomène intéressant : de nombreuses personnes qui utilisaient le cannabis pour se guérir de divers maux et maladies ont commencé à faire part de leurs expériences. 

Par exemple, Rick Simpson a expliqué qu’il a pu être soulagé d’une forme rare de cancer de la peau. D’autres personnes ont révélé que le CBD s’était révélé très utile pour aider à lutter contre l’anxiété, la dépression, l’arthrite, la dépression, le syndrome de Dravet (une forme grave d’épilepsie), etc. Les divers témoignages de personnes ordinaires ont contribué de manière significative à la sensibilisation d’innombrables personnes aux bienfaits de la CBD et du cannabis en général. 

Aujourd’hui, aux États-Unis et ailleurs, la façon dont la plupart des gens perçoivent le cannabis, et les produits à base de CBD, a radicalement changé. Ces dernières années, le nombre de personnes achetant des produits contenant du cannabidiol a considérablement augmenté, tant dans les magasins physiques qu’en ligne. Par conséquent, de plus en plus de personnes ont recours à ces produits (marijuana médicale, huile de CBD, etc.) pour soulager certains maux et problèmes de santé.